Contact
ou

L’Allergopôle de la Clinique Saint-Luc Bouge, créé en 2008, est un des plus anciens centres d’expertise en allergologie du pays. Il regroupe des médecins spécialistes des différentes disciplines concernées par l’allergologie : principalement la pneumologie, la pédiatrie, l’ORL, la dermatologie, la biologie clinique et aussi la gastro-entérologie qui peut être concernée dans certains cas.  

L‘Allergologie est une jeune discipline qui, contrairement à beaucoup d’autre pays européens, n’a pas encore de reconnaissance officielle en Belgique en tant que spécialité ou sous-spécialité. Pourtant, elle concerne 20 à 25 % de la population belge… Une allergie peut être très bénigne, comme un rhume des foins simple (c’est la saison !), mais elle peut aussi mettre la vie en danger, en cas d’anaphylaxie sévère. 

Les missions des allergologues sont donc multiples et variées. Elles vont de la prévention au traitement, et concernent les patients de tous âges, dès la naissance jusqu’à des âges avancés. 

L’Allergopôle offre tous les services que l’on peut imaginer dans le domaine de l’allergologie comme des bilans allergologiques, à tous les âges, pour des allergies respiratoires, cutanées, alimentaires  ou autres. Notre centre est spécialisé en allergies alimentaires, en allergies médicamenteuses, et en allergies aux venins d’hyménoptères (guêpes, abeilles et autres frelons ou bourdons).
Toute thérapeutique allergologique se base sur trois piliers : l’éviction des allergènes (quand elle est possible), les traitements médicamenteux (qui ont fait d’énormes progrès durant les dernières décennies, tant en termes d’efficacité que de tolérance), et la désensibilisation. Ces trois piliers sont abordés de façon personnalisée pour chaque patient et chaque type d’allergie.
De plus, l’Allergopôle dispose d’un hôpital de jour. L’évolution des connaissances permet actuellement de proposer toute une série de protocoles pour les allergies aux médicaments, ou aux aliments, sous forme de tests de provocation ou de réintroduction, et d’induction de tolérance, orale ou parentérale selon les cas. Ces tests sont encadrés en hôpital de jour par des infirmières spécialisées, dans des conditions de sécurité optimales, et permettent d’améliorer la qualité de vie des patients même pour les allergies les plus sévères.  

Les demandes des patients sont parfois très pointues et spécifiques, voire surprenantes :

  • Peut-on désensibiliser une femme enceinte ?
  • Faut-il donner une prémédication d’office à un allergique qui va faire un scanner ou une IRM ?
  • Peut-on être allergique au moustique ou au taon ? Est-ce que cela se traite, et comment ?
  • Peut-on faire un bilan allergique chez un nourrisson ou chez une femme enceinte ? 
  • Peut-on prévenir une allergie au venin de guêpe ou d’abeille ?
  • Est-ce qu’un futur pompier doit se faire tester pour les venins de guêpe et d’abeille avant d’envisager ce métier ?
  • Est-ce qu’un allergique peut entreprendre la boulangerie sans risquer de devenir allergique à la farine ?
  • Est-ce que l’asthme dure toute la vie ?
  • Est-ce que les allergies s’aggravent avec l’âge ?
  • Est-ce que les diarrhées chroniques ou les migraines peuvent être d’origine allergique ?
  • Est-ce qu’un allergique à l’arachide doit éviter tous les fruits à coque ? 
  • Est-ce qu’un allergique au chat est obligé de se débarrasser de son chat ?

Et tant d’autres questions… auxquelles les allergologues se feront un plaisir de répondre si vous vous les posez ! 

Contact :
Secrétariat – 081 20 94 61

 

Partager sur :