Contact
ou

Avant votre hospitalisation

  • En fonction de l’anesthésie prévue, certains médicaments ne peuvent plus être pris quelques jours avant l’intervention comme l’aspirine, des anti-inflammatoires, … : demander conseil au médecin spécialiste, à votre généraliste ou bien encore, si vous avez le moindre doute, vous pouvez téléphoner au secrétariat de l’Hospitalisation d’un jour : 081.20 95 40.
  • Restez à jeun à partir de minuit la veille de l’intervention
  • Prévoyez votre retour accompagné, et en voiture si possible.

Les différents types d’anesthésie

L’anesthésiste vous proposera le procédé le moins éprouvant et le mieux adapté à l’opération prévue.

  • L’anesthésie générale. Elle s’obtient par injection intraveineuse de produits anesthésiques. Une piqûre sera effectuée, le plus souvent, dans une veine du bras. Elle provoque une perte de connaissance et supprime la sensibilité de votre corps à la douleur. Vous serez donc entièrement endormi(e) et ne garderez aucun souvenir de l’opération. Il faudra quelques heues avant de reprendre pleinement conscience.
  • L’anesthésie loco-régionale. Elle supprime la sensibilité d’une région du corps à la douleur.
    L’anesthésie péridurale – Anesthésie rachidienne. Elle supprime la sensibilité de la partie inférieure du corps (abdomen, bassin, jambes et pieds). L’injection est réalisée dans le bas de la colonne vertébrale. L’anesthésiste vous demandera de vous coucher sur le côté, jambes fléchies ou de vous asseoir.
    L’anesthésie des nerfs des bras ou de la jambe. Elle supprime la sensibilité du membre supérieur ou inférieur. Par exemple, l’injection est réalisée sous le bras, dans le cou ou dans l’aîne.

Le jour de votre hospitalisation

  • Munissez-vous de votre dossier médical complété (électro, prise de sang, questionnaire d’anesthésie…).
  • Le jour de l’hospitalisation, vous devez vous présenter aux admissions de l’hôpital de jour chirurgical (niveau 01).
  • Un repas vous sera proposé et est compris dans le forfait de l’hospitalisation.
  • Vous devez impérativement attendre le passage et l’autorisation du médecin avant de quitter la Clinique

Le suivi

Le lendemain de votre intervention, une infirmière vous téléphonera pour prendre de vos nouvelles, notamment si vous avez bien dormi, si vous avez mangé et uriné normalement, si vous avez dû prendre des médicaments pour soulager la douleur, si l’endroit opéré est encore gonflé, douloureux…