Contact
ou


 

 

 

 

 

 

 

La Clinique Saint-Luc Bouge est « accréditée OR » depuis juillet 2018.
Explication d’une démarche complexe qui doit sa réussite à la mobilisation de l’ensemble du personnel. 

 

Le contexte de santé publique

La problématique de la sécurité du patient est au centre des préoccupations de l’opinion publique. De nombreuses organisations internationales telles que l’OMS, l’OCDE ou la Commission Européenne se penchent de plus en plus sur cette question. Plusieurs recommandations ont ainsi été formulées en vue de promouvoir la sécurité des patients.

En Belgique, le Centre Fédéral d’Expertise des Soins de Santé (KCE) a démontré qu’il existe une réelle marge d’amélioration de la performance du système de santé national.

Dans ce contexte, afin de maîtriser les dépenses en soins de santé, les autorités publiques souhaitent que les institutions de soins rationalisent leurs modèles de gestion. La mise en place du projet “ Pay for Quality” en 2018, introduit la notion de financement variable des hôpitaux en fonction de leurs performances qualitatives. L’accréditation fait partie de ces critères qualitatifs reconnus par nos instances dirigeantes.
Les régions ont également embrayé dans ce processus. La Flandre a ainsi affiché sa volonté de remplacer le système d’agrément des hôpitaux par la démarche d’accréditation alors que la Wallonie a adopté un “Plan wallon pour la qualité”.

Au-delà de cette prise de conscience politique, nos patients et usagers manifestent des exigences qualitatives bien légitimes. Répondre à ces attentes impliquent une réflexion continue sur nos processus de soins afin qu’ils restent conformes aux standards de soins actuels.

Qu’est-ce que l’accréditation

L’accréditation est une évaluation externe de l’hôpital se basant sur des normes internationalement reconnues. Être accrédité, c’est répondre à l’ensemble de ces normes qui touchent l’ensemble du fonctionnement et des pratiques.
Elle est réalisée par un organisme externe compétent (Accréditation Canada International dans le cas de la Clinique Saint-Luc).

Entrer dans cette démarche donne aux institutions de soins de santé les moyens d’évaluer et d’améliorer la qualité de leurs services de manière régulière et continue. Il s’agit également de définir une véritable stratégie en termes d’objectifs communs à atteindre.
Obtenir ce label est un gage de qualité qui prouve aux patients et aux partenaires de soins de santé que l’institution met en place des processus validés dont le but prioritaire est d’assurer la qualité des soins et la sécurité.

Différents niveaux d’accréditation

L’accréditation est un processus continu. Accreditation Canada International (ACI) prévoit ainsi plusieurs niveaux de certification (OR, PLATINE ou DIAMANT) en fonction des normes atteintes.

La Clinique Saint-Luc a décroché le niveau “ OR “ et fait ainsi la preuve qu’elle traite des structures et des processus de base liés aux éléments fondamentaux de la sécurité et de la qualité. Il s’agit maintenant de pérenniser les actions mises en place, de faire fonctionner le processus d’amélioration continue pour augmenter encore la qualité et la sécurité.

Le niveau “platine” met l’accent sur des éléments clés du processus de prise en charge, en les normalisant, en incluant le patient et le personnel de manière plus prégnante dans les décisions.

Le niveau “diamant” s’intéresse, quant à lui, au suivi des indicateurs de résultats, en utilisant les preuves et les bonnes pratiques pour améliorer les services et en se comparant aux autres organismes.

Notre démarche interne 

Le processus a commencé en 2015 sous l’impulsion du Conseil d’administration et du Comité de direction. Ce processus s’inscrivait, à part entière, dans une démarche globale d’amélioration continue déjà présente dans notre institution. En effet, des initiatives locales de services ou de départements avaient déjà montré la plus-value de différentes démarches qualité, par exemple :

  • La certification ISO 9001 de notre laboratoire de biologie clinique en 2012.
  • L’accréditation ISO 15189 de notre laboratoire de biologie clinique pour plusieurs analyses de biologie moléculaire.
  • L’obtention d’une mention spéciale au Prix Wallon de la Qualité 2015, en reconnaissance de sa stratégie et de son leadership partagé.
  • Le prix Wallon de la Qualité 2017 : « réussir par les talents du personnel » obtenu par le Département Infirmier, Paramédical et Services associés.
  • Le diplôme ASPE, à trois reprises, prenant en compte le degré de satisfaction de nos patients.

Trois ans plus tard, 1021 critères Or sur 1055 ont été atteints et 100% des pratiques organisationnelles requises ont été remplies. Ces résultats sont le fruit de l’implication de chaque membre du personnel animé d’un esprit de collaboration transversale et orienté vers le patient.

Concrètement, qu’est-ce cela a changé

La démarche d’accréditation a notamment permis :

  • Un renforcement des procédures d’identification, à l’admission et à chaque rencontre du patient avec les professionnels de santé.
  • La création de nombreux outils structurés d’information du patient dans tous les secteurs d’activité.
  • La mise en place de nouveaux équipements, un renforcement de la traçabilité et du suivi de l’entretien préventif du matériel médical.
  • La mise en place d’un plan stratégique institutionnel intégrant le plan qualité et le plan de gestion des risques.
  • La mise en place d’audits dans de nombreux secteurs, incluant l’avis du patient.
Nos enjeux pour le futur : pérenniser la démarche et la culture !
  • Consolider la culture qualité institutionnelle centrée sur le patient, le management par la qualité et l’excellence des processus.
  • Renforcer la logique de prise en charge intégrée des patients.
  • Poursuivre le processus d’amélioration continue de la qualité et de la sécurité afin de garantir une prise en charge optimale des patients suivant deux approches :  l’une multidisciplinaire relative aux processus et l’autre individuelle relative aux comportements.
  • Renforcer la prise en compte de l’expérience du patient dans les processus de décisions et de soins, déterminer avec lui ses besoins et outils en matière d’information.
  • Déployer la gestion et le suivi de projets dans tous les secteurs de l’institution.
  • Assurer l’épanouissement du personnel, accroître ses compétences et ses performances dans un environnement sécuritaire.
  • Être un leader dans la maîtrise et l’amélioration des processus.
  • Garantir l’attribution des points liés à l’accréditation dans le cadre du P4Q.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Retour à la Newsletter 

Partager sur :