ou

 

A tous les médecins concernés par la vaccination anti-Covid-19

 

Informations concernant les risques allergiques liés aux vaccins anti-Covid 19

Voici un résumé pratique des recommandations nationales belges publiées le 9 avril 2021 par le Conseil Supérieur de la Santé. La fiche originale est disponible en 3 langues sur : https://www.health.belgium.be/fr/avis-9618-vaccination-covid19-anaphylaxie

Groupe 1. VACCINATION NORMALE AVEC PRECAUTIONS HABITUELLES (en centre de vaccination normal, surveillance 15 min):

Aucune contre-indication en cas de :

  • urticaire chronique spontanée (ou « idiopathique »)
  • allergie respiratoire, dermatite atopique ou autres maladies cutanées, asthme contrôlé
  • réactions allergiques immédiates à des aliments, aux piqûres d’hyménoptères, au latex, à des médicaments ne contenant pas de PEG (polyéthylène glycol) ni de PS (polysorbate).

Groupe 2a. VACCINATION NORMALE AVEC PRECAUTIONS ELEVEES (en centre de vaccination normal, mais surveillance au moins 30 min) :

  • antécédents d’anaphylaxie ou d’angioedème (anciennement appelé « oedème de Quincke ») à une substance connue, par exemple antibiotique, AINS (sauf PEG et PS, et sauf vaccins : voir groupe 3)
  • asthme sévère incontrôlé

Groupe 2b. VACCINATION EN MILIEU HOSPITALIER AVEC PRECAUTIONS ELEVEES :

En cas de :

  • anaphylaxie « idiopathique » (= anaphylaxie sévère, sans cause retrouvée, surtout si répétée)
  • mastocytose systémique
  • angioedème héréditaire (déficit en inhibiteur de la C1-estérase)

Groupe 3. NE PAS VACCINER AVANT AVIS D’UN ALLERGOLOGUE :

  • antécédents de réaction allergique immédiate prouvée au polyéthylène glycol (PEG) ou au polysorbate (PS)
  • suspicion de réaction allergique immédiate à une précédente dose d’un vaccin Covid
  • antécédents d’anaphylaxie ou d’angioedème à n’importe quel autre vaccin

Exception : les réactions aux vaccins anti-tétaniques ne constituent pas des contre-indications car il n’y a rien de commun avec les vaccins Covid.

REMARQUES IMPORTANTES :

  • le propylène glycol n’a rien à voir avec le PEG ! Il s’agit d’une petite molécule très courante en cosmétologie, et qui peut être responsable d’allergies de contact, mais qui ne constitue pas une contre-indication aux vaccins Covid actuellement disponibles.
  • certains médicaments contiennent du polysorbate 80, d’autres du polysorbate 20; dans l’état actuel de nos connaissances il faut les considérer comme apparentés.
  • beaucoup de médicaments en comprimés contiennent ou contenaient du PEG (= macrogol) dans leur enrobage (ex : Ranitidine, Ibuprofen, etc.). Non seulement la quantité est infime, mais en outre le macrogol oral est très peu résorbé. Ces patients peuvent être vaccinés selon les indications du groupe 2a.
  • en cas de réaction allergique immédiate à un vaccin Covid : faire dans les 60-180 min une prise de sang avec dosage de : tryptase, C3 et C4 (1 tube sec avec gel).
Partager sur :