Contact
ou

La semaine du cœur :  du 21 au 27.09.2020

Chaque année, le service de cardiologie et de revalidation cardiaque de la Clinique Saint-Luc Bouge participe activement aux campagnes de sensibilisation de la semaine du cœur en collaboration étroite avec la Ligue Cardiologique belge. Cette année est différente et nous impose de revoir notre façon de nous impliquer dans la sensibilisation du grand public.

Le thème retenu pour cette édition par la Ligue Cardiologique belge est : «l’insuffisance cardiaque».

La campagne médiatique organisée lors de la semaine du cœur a pour but de sensibiliser la population aux signes d’alerte que l’on peut ressentir ou présenter quand le cœur est fatigué. En effet, de façon assez caricaturale, l’insuffisance cardiaque représente, en pratique, tout ce qui est plus facilement compris comme les problèmes liés aux « cœurs fatigués ».

Le symptôme d’alerte choisi pour cette campagne est : l’essoufflement, encore appelé dyspnée.
Cet essoufflement peut bien sûr avoir une autre origine que la fatigue du cœur. Il peut être trouvé en dehors de tout contexte pathologique chez des personnes déconditionnées à l’effort, lors de la réalisation de brefs efforts réalisés à froid… On le retrouve aussi, par exemple, chez les patients souffrant d’obésité ou de problèmes respiratoires (bronchiques ou pulmonaires).

Quand l’essoufflement a une origine cardiaque, il survient le plus souvent chez une personne qui a une histoire médicale compatible avec un mauvais fonctionnement du cœur (antécédents d’infarctus, problème de rythme du cœur, hypertension, exposition à des toxiques tels que l’alcool ou certaines substances de chimiothérapie, …).
De plus, cet essoufflement s’accompagne régulièrement d’autres plaintes ou signes cliniques que vous pouvez peut-être remarquer ou que votre médecin s’attachera à dépister.

La réalisation d’un électrocardiogramme ou du dosage d’une molécule dans la prise de sang (Nt proBNP) permettra à votre médecin de déjà bien avancer dans le diagnostic de l’insuffisance cardiaque. Si le doute persiste ou si le diagnostic est confirmé de la sorte, vous serez alors référé en consultation de cardiologie pour affiner le diagnostic et la recherche de la cause de cette fatigue du cœur.

Dans le cadre de la sensibilisation du grand public par rapport à la thématique de l’insuffisance cardiaque, la Clinique Saint-Luc Bouge a réalisé une vidéo d’information et de prévention :

Partager sur :