Contact
ou

 

 

 

 

 

 

 

 

Le RHN est né ! Il est le fruit d’une belle cohésion entre ses partenaires. Fait remarquable, il regroupe l’ensemble des hôpitaux namurois qui se sont accordés au terme d’un processus rapide et efficace.

Le CHR Sambre et Meuse, le CHU UCL Namur et la Clinique Saint-Luc Bouge basent leur union sur le constat qu’ils travaillent dans un bassin de soins commun et cohérent, qu’ils se connaissent bien, que leurs valeurs et missions respectives sont compatibles et qu’il existe entre eux de très nombreuses relations cliniques et autres interactions.

En mars 2019, les trois institutions avaient signé un accord portant sur la création d’un réseau hospitalier locorégional, dans la philosophie définie par les autorités fédérales et régionales compétentes, réforme mise en place par la ministre de la Santé publique, Maggie De Block. En novembre 2019, le Parlement de Wallonie ouvrait la voie à la collaboration entre hôpitaux privés et publics, en définissant un nouveau cadre juridique afin que les structures puissent s’allier en toute sécurité.

Une opportunité de collaboration et non de restructuration

L’objectif est de trouver une réponse durable face à l’enjeu de l’accès aux soins de santé et la réforme des soins de santé, en ce compris l’évolution du financement des soins de santé mais aussi de pouvoir s’adapter et encourager l’évolution des pratiques médicales.

L’intention est de faire du RHN un véritable réseau basé sur la concertation et le consensus. Chaque institution maintient toutefois sa gouvernance actuelle ainsi que son indépendance et son autonomie.



 

 

 

 

 

 

Perspectives

La presse a fait état récemment d’éventuels transferts d’activités et de fusions (maternités ou services des urgences notamment) : ces questions d’organisation ne sont pas discutées et sont largement prématurées ! Nous souhaitons pouvoir construire ensemble un projet médical avec l’ensemble des équipes concernées et un modèle opérationnel qui seront chacun centrés sur le patient, la qualité et l’excellence. Plusieurs groupes de travail seront progressivement mis en place : Projet médical, Ressources Humaines, Informatique, Communication…

Et pour les patients ?

Notre rapprochement permet aux patients de bénéficier de la force d’un réseau pour l’ensemble de la population du bassin namurois. Nous ambitionnons le développement d’une offre de soins complémentaire, la plus large possible (en direct ou en indirect via des associations), reposant sur les spécificités et l’excellence de nos hôpitaux et de nos équipes, en termes de soins, de service, de recherche et d’innovation.

 

Quel impact sur l’emploi?

Chaque hôpital demeure autonome et conserve toutes ses activités : il n’y a donc pas d’impact ni sur l’emploi, ni sur le statut des médecins ou d’autres catégories de personnel.

Une des priorités…

Maintenir l’offre alliant qualité et proximité qui fait la force des hôpitaux namurois !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager sur :