Contact
ou
2018 restera une grande année pour le service de gastro-entérologie !

En effet, le service s’est enrichi de deux nouveaux collaborateurs :

  • Le Docteur Pierre Deltenre vient renforcer le pôle des maladies hépatiques. Il a développé à Bouge le cathétérisme sus-hépatique, technique qui permet de mesurer la pression portale et de réaliser une biopsie hépatique lorsque l’abord transpariétal est contre-indiqué. Son arrivée a également permis d’initier, avec le Docteur Van Hoof, le projet d’unité d’alcoologie en étroite collaboration avec les équipes psychiatriques et de psychologues. 
  • Le Docteur Pierre Solbreux, grâce à ses compétences en échoendoscopie et en cholangiographie rétrograde, permet de mieux répondre à l’augmentation de la demande de soins oncologiques. Il renforce également le secteur des maladies de la motricité digestive.

De plus, des travaux de rénovation bien nécessaires des locaux du service d’endoscopie ont été réalisés pour permettre d’accueillir cette nouvelle activité.

 Galerie photo    

Des projets enthousiasmants pour les années à venir !

L’arrivée de ces deux nouveaux collaborateurs va permettre aux autres membres de l’équipe de développer leur spécificité.

Le Docteur Isabelle Bueres va consacrer une part croissante de son activité aux maladies chroniques de l’intestin. Elle a été à l’initiative d’une journée de sensibilisation aux maladies inflammatoires chroniques de l’intestin qui s’est tenue le 16 novembre dernier à la clinique Saint-Luc.

Le Docteur Nathalie Guerra-Diaz est intéressée par le microbiote et par les applications des nouvelles connaissances dans ce domaine, notamment la transplantation fécale.

Conscients de l’importance de l’état nutritionnel dans la prise en charge d’un grand nombre de pathologies, les membres du service se réjouisse de proposer une consultation dédiée dans le courant de l’année 2019. 

Le service de gastro-entérologie souhaite accroître son offre de soins au plus proche du citoyen par le biais des centres médicaux de Perwez et d’Andenne et par l’ouverture d’une nouvelle consultation à Hannut. 

 

Retour à la newsletter – 12.2018

Partager sur :